Prise en charge des OS et logiciels par Google Maps Platform

Stratégie de prise en charge des versions d'OS mobiles

À mesure que les systèmes d'exploitation mobiles évoluent, et que nous déployons des fonctionnalités et mises à jour de Google Maps Platform, nous allons progressivement geler la prise en charge des anciennes versions d'OS mobiles et définir une version d'OS minimale prise en charge selon un calendrier préétabli. Ce mode d'organisation est important pour plusieurs raisons :

  • Le calendrier de gel permet aux développeurs de planifier les mises à jour de leur application avant la date de fin de la prise en charge de l'OS. Ils savent également pendant combien de temps et sur quels appareils les anciennes versions de leurs applications seront prises en charge.
  • En gelant la prise en charge de versions spécifiques d'Android et d'iOS, Google peut mieux définir la portée et l'échelle des tests des SDK Google Maps Platform.

Cette section décrit la stratégie de prise en charge de plates-formes mobiles par Google Maps Platform. Cette stratégie ne s'applique qu'aux produits en disponibilité générale (DG).

Les gels de la prise en charge d'OS ne sont pas considérés comme des "abandons significatifs" tels que définis dans les Conditions d'utilisation de Google Maps Platform.

Les propriétaires de projets disposant d'adresses e-mail régulièrement consultées reçoivent des notifications proactives sur les modifications affectant chacun de leurs projets. Informez-vous sur les mises à jour importantes, les abandons et les autres modifications.

Terminologie

Stratégie de prise en charge de l'OS Android

Les nouvelles versions des SDK Google Maps Platform pour Android prennent en charge une version d'OS Android (un niveau d'API tel que 29 et 30) pendant six ans à compter de la publication initiale de la version principale.

Par exemple, les nouvelles versions du SDK Places pour Android prendront une version d'Android publiée en 2020 en charge jusqu'en 2026. Autrement dit, du point de vue de la rétrocompatibilité, si Android publiait un OS en 2020, Google Maps Platform prendrait en charge les versions d'OS publiées à partir de 2014. Ce point de vue de la rétrocompatibilité vous permettra de mieux comprendre les détails suivants de notre stratégie de prise en charge.

Au cours du troisième trimestre de chaque année :

  • Google gèlera la prise en charge de la version d'OS Android qui aura atteint ses six ans. La version immédiatement supérieure deviendra alors la version minimale prise en charge par les nouvelles versions des SDK pour Android.

    Par exemple, au troisième trimestre 2022, pendant la période où la nouvelle version d'Android sera publiée, Google gèlera la prise en charge d'Android 7 (niveau d'API 25, publié en 2016). Android 8 (niveau d'API 26) deviendra alors l'OS minimal pris en charge par les nouvelles versions des SDK Google Maps Platform pour Android. La dernière version du SDK publiée avant le gel sera la dernière version prenant en charge Android niveau d'API 25.

  • En conséquence, les développeurs d'applications devront décider s'il faut augmenter la version d'OS minimale prise en charge pour les nouvelles versions de leur application, et spécifier les versions de dépendance en conséquence.

    Avec l'exemple ci-dessus, les versions d'application compilées avec d'anciennes versions du SDK continueront de fonctionner sur les appareils exécutant Android 7, mais pas les versions d'application compilées à partir de versions du SDK publiées après le gel. Une fois que la dépendance correspondant au build de l'application sera passée la nouvelle version du SDK, les utilisateurs devront mettre à niveau leurs appareils vers Android 8 (niveau d'API 26) ou une version supérieure pour pouvoir exécuter les nouvelles versions de l'application.

Le SDK Maps pour Android n'est pas concerné par le calendrier de gel de version d'OS, car il est intégré aux services Google Play.

SDK Maps pour Android

Le SDK Maps pour Android n'est pas concerné par cette stratégie de prise en charge des versions d'OS mobiles. Le SDK Maps pour Android Runtime est inclus dans les services Google Play (également appelés "services Google Mobile" ou "GMS Core"), obligatoires pour exécuter des applications Google sur des appareils Android. Étant donné que les services Google Play suivent un calendrier spécifique pour la prise en charge de niveau d'API Android (comme l'illustre cette annonce), le calendrier de prise en charge du SDK Maps pour Android dépend de la prise en charge des OS par les services Google Play. Pour en savoir plus sur les versions d'API Android sur lesquelles les services Google Play s'exécutent, consultez Configurer les services Google Play.

Cependant, la bibliothèque cliente du SDK Maps pour Android (façade API) qui fonctionne avec l'environnement d'exécution Maps sur les services Google Play est gérée par versions et prise en charge à des niveaux d'API Android spécifiques. Lorsqu'ils créent des applications avec le SDK Maps pour Android, les développeurs définissent la version de la bibliothèque cliente en tant que dépendance.

Nous vous recommandons d'utiliser la dernière bibliothèque cliente com.google.android.gms.play-services-maps pour que votre application profite des fonctionnalités de Google Maps Platform les plus récentes sur les appareils exécutant la dernière version des services Google Play.

Si une application utilise une version plus récente de la bibliothèque cliente, mais qu'elle s'exécute sur un appareil disposant d'une ancienne version des services Google Play, les nouvelles fonctionnalités appelées ne fonctionneront tout simplement pas. Aucun plantage ni exception ne se produira.

Pour plus d'informations sur les versions d'Android, consultez les versions de la plate-forme pour le SDK Android.

Stratégie de prise en charge iOS

Les nouvelles versions des SDK Google Maps Platform pour iOS prendront en charge une version d'iOS pendant au moins trois ans à compter de la publication initiale de la principale version majeure.

Par exemple, si une version majeure d'iOS est publiée au troisième trimestre 2020, Google Maps Platform la prendra en charge jusqu'en 2023.

Pour mieux comprendre :

  • Google gèlera régulièrement la prise en charge de la version d'iOS après trois ans à compter de sa version majeure initiale. La version immédiatement supérieure deviendra alors la version d'OS minimale prise en charge.

    Par exemple, au cours du deuxième trimestre 2022, Google gèlera la prise en charge d'iOS 12 (initialement publié en septembre 2018). iOS 13 deviendra alors la version d'OS minimale prise en charge par les nouvelles versions des SDK Google Maps Platform pour iOS. La dernière version du SDK publiée avant le gel sera la dernière version prise en charge avec iOS 12.

  • En conséquence, les développeurs d'applications devront décider s'il faut augmenter la version d'OS minimale prise en charge pour les nouvelles versions de leur application, et spécifier les versions de dépendance en conséquence.

    Avec l'exemple ci-dessus, les versions d'application compilées avec d'anciennes versions du SDK continueront de fonctionner sur les appareils exécutant iOS 12, mais pas les versions d'application compilées à partir de versions du SDK publiées après le gel. Une fois que la dépendance correspondant au build de l'application aura été mise à niveau vers la nouvelle version du SDK, les utilisateurs devront mettre à niveau leurs appareils vers iOS 13 ou une version supérieure pour pouvoir exécuter les nouvelles versions de l'application.

Prise en charge de SDK

Lorsque Google publie une nouvelle version d'un SDK Google Maps Platform pour mobile :

  • Google l'a testée sur toutes les versions d'OS à partir de la version minimale prise en charge indiquée.
  • Les correctifs apportés au SDK dans les 12 mois suivant la publication d'une version majeure initiale seront rétrocompatibles avec cette version.
  • Au-delà de 12 mois suivant la sortie de la version majeure initiale, il est possible que les correctifs du SDK ne soient pas rétrocompatibles avec cette version.
  • Google corrigera les problèmes de backend causés par les services Google Maps Platform jusqu'à ce que la version du SDK soit hors service.

Prise en charge d'IDE

Les SDK Google Maps Platform pour iOS sont compatibles avec Xcode, l'environnement de développement pour iOS intégré d'Apple. Chaque version de Xcode inclut différentes versions du langage de programmation Swift, ainsi que des SDK pour différentes versions des systèmes d'exploitation Apple.

Google augmente régulièrement la version minimale de Xcode prise en charge par les nouvelles versions majeures des SDK Google Maps Platform pour iOS. Consultez les notes de version et les rubriques sur les logiciels pris en charge pour connaître la version minimale de Xcode prise en charge par la version du SDK que vous souhaitez utiliser pour compiler votre application.

Prise en charge des navigateurs

L'API Maps JavaScript et l'API Maps Embed prennent en charge les navigateurs Web suivants :

Ordinateur de bureau
  • Version actuelle de Microsoft Edge (Windows)
  • Versions actuelle et antérieures de Firefox (Windows, macOS et Linux)
  • Versions actuelle et antérieures de Chrome (Windows, macOS et Linux)
  • Versions actuelle et antérieures de Safari (macOS)

Google Maps Platform va cesser de prendre en charge Internet Explorer 11. Cela nous permettra de libérer les ressources nécessaires pour offrir aux clients les fonctionnalités qu'ils demandent dans les navigateurs récents. Microsoft a abandonné IE 11 en 2021 et incite les utilisateurs à passer à Microsoft Edge.

Depuis août 2021, un message d'avertissement s'affiche en haut des cartes pour les utilisateurs d'Internet Explorer 11. La v 3.47 est la dernière version de l'API Maps JavaScript qui prend en charge Internet Explorer 11. La prise en charge d'Internet Explorer 11 sera définitivement abandonnée en novembre 2022, y compris pour le mode IE dans Edge.

Android
  • Version actuelle de Chrome sur Android 4.1+
  • Chrome WebView sur Android 4.4+
iOS
  • Version mobile de Safari sur la version actuelle et les principales versions antérieures d'iOS
  • UIWebView et WKWebView, sur la version actuelle et les principales versions antérieures d'iOS
  • Version actuelle de Chrome pour iOS